Comment fonctionne le leasing automobile ?

location

Un leasing automobile vous permet de conduire un véhicule d’un concessionnaire pendant une durée et un nombre de kilomètres convenus, et de payer pour son utilisation plutôt que pour le prix d’achat total du véhicule. Vous effectuez des paiements mensuels pour pouvoir conduire la voiture. Les paiements mensuels sont basés sur la valeur de dépréciation prévue de la voiture pendant la durée du bail.

Le fonctionnement du leasing

Découvrons ensemble le fonctionnement du leasing automobile ainsi que les questions les plus fréquemment posées à ce sujet. Et et si le leasing vous a déjà séduit, rendez-vous sur joinsteer, spécialiste de la location longue durée de voiture de prestige !

Quelle est la durée d’un leasing ?

La durée d’un contrat de location varie de 2 à 5 ans et se mesure en mois (ex. : 3 ans correspond à un contrat de 36 mois). Des baux de plus courte durée (moins de 2 ans) peuvent être offerts par les entreprises de location, mais ne sont pas les plus courants. La durée la plus courante d’un bail automobile est de 2 à 3 ans. L’un des principaux avantages des contrats de location de deux ou trois ans est que la garantie du véhicule est normalement de 36 000 km ou de trois ans, ce qui signifie qu’il y a peu de risques de devoir payer des réparations pendant la durée du contrat.

Que se passe-t-il lorsque le contrat de location de ma voiture prend fin ?

À la fin du contrat de location, vous retournerez votre véhicule chez le concessionnaire où il sera inspecté. Le concessionnaire s’assurera que le contrat de location n’a pas dépassé la limite de kilométrage et que le véhicule ne présente pas d’usure excessive. De nombreuses personnes craignent d’être facturées pour chaque égratignure ou bosse sur le véhicule, mais n’oubliez pas que le concessionnaire s’attend à ce que votre voiture ait subi l’équivalent de trois ans d’usure due à une utilisation normale au cours d’un bail de 36 mois. Selon le type de location, trois options s’offrent à vous à la fin du contrat :

  1. Régler et partir. Retourner votre voiture, laisser le concessionnaire inspecter le véhicule, conclure un accord avec le concessionnaire et partir sans nouvelle voiture.
  2. Échanger et commencer un nouveau bail. Retournez votre véhicule et commencez un bail pour une nouvelle voiture chez le même concessionnaire.
  3. Acheter votre contrat de location. Si vous n’êtes pas prêt à dire adieu à votre voiture, il est souvent possible d’acheter votre contrat de location à la fin de votre terme.

À la fin du bail, vous devrez payer des frais d’aliénation (taux fixe convenu au début du bail que les concessionnaires utilisent pour préparer le véhicule pour la revente). En plus des frais d’aliénation, vous devrez régler tous les frais supplémentaires liés au dépassement du kilométrage ou à l’usure excessive.

Quelle est la limite de kilométrage d’un contrat de location ?

Étant donné que les mensualités d’un contrat de location de voiture sont basées sur la dépréciation prévue pendant la durée du contrat, celui-ci spécifie une limite de kilométrage pour le véhicule. Il est important de savoir approximativement combien de kilomètres vous parcourez par an avant de conclure un contrat de location de voiture, car vous serez facturé pour chaque kilomètre parcouru au-delà de la limite convenue. La plupart des contrats de location de voitures autorisent un kilométrage de 10 000 à 25 000 km par an. Des contrats de location avec un kilométrage plus élevé sont disponibles (jusqu’à 30 000 kms par an), mais coûtent plus cher. Il n’est pas possible d’ajouter ou d’acheter des kilomètres au milieu d’un contrat de location.